L’ultime sceau de protection

Par le Commandant Ashtar
Reçu le 12 février 2008, par Simon Leclerc



Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Il nous fait grandement plaisir de nous adresser à vous à nouveau en ce jour, à travers notre partenaire, qui entretient, tout comme plusieurs, un lien de plus en plus étroit avec sa famille d’origine. Si nous vous mentionnons ceci, ce n’est certes pas pour le valoriser, mais plutôt pour vous stimuler individuellement à en faire autant. Vous y êtes tous invités maintenant, ceci est notre offrande à l’humanité. Les retrouvailles sont déjà amorcées, chers Frères et Sœurs incarnés. C’est simplement qu’elles se déroulent encore, pour le moment, à un niveau plus subtil. Nous souhaitons maintenant vous aider à le ressentir davantage dans votre vie concrète.

Comme vous le savez, toute manifestation tridimensionnelle existe d’abord à un niveau plus subtil. Celle-ci se densifie ensuite progressivement jusqu’à rejoindre la matière. Le processus vous conduisant vers les retrouvailles avec votre Famille Universelle ne fait pas exception à cette règle. Plus il sera vécu intérieurement et plus l’expérience sera ancrée concrètement sur votre plan de conscience.

Si vous pouviez voir maintenant nos Énergies à vos côtés, vous sauriez immédiatement que nous sommes toujours présents. Vous ne douteriez plus. Vous vous questionnez parfois à savoir si nous répondons à vos appels alors que nous nous questionnons à savoir si vous allez « enfin » nous inviter consciemment. Quel paradoxe, n’est-ce pas ! C’est un tel délice que de côtoyer nos Frères et Sœurs engagés sur la voie de l’oubli de leurs origines universelles que la simple idée de rejoindre vos consciences incarnées nous réjouit profondément. Offrez-nous le cadeau de vous ouvrir à nos Énergies amoureuses à vos côtés et nous répondrons à vos appels, soyez-en assurés.

Les Êtres humains croient à tort que nous sommes parfois présents et d’autres fois non, selon nos « occupations du temps ». Ceci est une interprétation tridimensionnelle du lien qui vous unit à nous. La vérité est qu’il vous est absolument impossible de vous séparer de votre Famille Universelle, vous y êtes continuellement reliés. Ceci veut aussi dire que nous sommes toujours reliés à vous (notre partenaire souhaite que nous ajoutions « que vous le vouliez ou non »). La seule option possible est de réduire l’intensité de la connexion, ce qui vous permet de vivre l’illusion de la séparation avec plus d’intensité. Mais comme nous maintenons en permanence nos vibrations dans les fréquences les plus élevées de la Lumière et de l’Amour Divin, nous conservons notre lien conscient avec tous les membres de notre Famille humaine, même si ceux-ci choisissent temporairement (un moment qui peut durer plusieurs vies) de « couper » la connexion de leur côté.

Notre partenaire s’est longuement imaginé qu’il pouvait nous « déranger » lorsqu’il invitait nos vibrations à ses côtés. Il nous transmettait une sorte d’invitation empreinte de délicatesse, accompagnée d’une note telle « venez si vous êtes disponibles, si je ne vous dérange pas dans vos occupations ». Cette idée nous fait beaucoup sourire. Quelle ironie ! Notre occupation principale est justement de vous accompagner sur la voie du retour à la Super Conscience. Comment pourrions-nous être « dérangés » par vos appels de collaboration ? Nous répondons à toutes les invitations, surtout lorsqu’elles proviennent du cœur et qu’elles sont ressenties (vous comprendrez que nous ne répondons pas aux ultimatums ni aux menaces – vous seriez surpris d’entendre certaines de vos pensées).

Nous sommes tellement présents dans vos champs auriques que plusieurs en sont venus à imaginer que ces fréquences lumineuses à leurs côtés étaient des aspects d’eux-mêmes. En fait, nous dirions que cet énoncé est juste car nous sommes tous reliés les uns aux autres. Ceci fait en sorte que nous sommes un aspect de vous et que vous êtes un aspect de nous. Mais cela est un sujet que nous pourrons élaborer davantage dans un autre message. Revenons maintenant au thème que nous souhaitons aborder avec vous en ce moment, et qui concerne le lien particulier qui vous unit à votre Âme.

Comme nous le disions, vos Familles d’origine sont continuellement présentes à vos côtés (particulièrement lorsque vous lisez ces lignes) et viennent stimuler votre propre lumière en maintenant l’intensité élevée de la leur. Soyez conscients en même temps que ce processus viendra possiblement éveiller en vous certaines mémoires enfouies profondément qui referont surface, stimulées par l’élévation du rythme vibratoire autour de vous. Ceci est un processus d’évolution et de collaboration normal. Ce qui a été enfoui est invité à ressurgir lorsque l’intensité augmente, car à ce moment, la densité physique ne peut plus le retenir. Cet élément, qui recherche votre propre lumière d’acceptation inconditionnelle, sera éveillé et viendra vous « hanter » le temps d’être conscientisé, accueilli et transmuté. Nous allons maintenant entrer dans le vif du sujet pour éclairer un aspect de la collaboration particulière qui vous relie à votre Âme et à votre Famille Universelle.

Nous avons déjà mentionné dans un autre écrit que le corps émotionnel des Êtres humains était l’aspect d’eux qui avait le moins évolué jusqu’à maintenant [voir autre texte Le corps émotionnel et le nouveau monde disponible sur ce lien : http://www.psychologiedelame.com/message-23-12-07.html]. Nous aimerions poursuivre cet enseignement afin de nuancer davantage nos propos et vous apporter un éclairage nouveau sur votre processus de guérison collectif et individuel.

Le corps émotionnel a pour « fonction » (si nous pouvons employer ce terme) de vous aider à amplifier l’intensité de l’incarnation en vous faisant ressentir vivement les expériences qui y sont vécues. Cette intensité émotionnelle, lorsque combinée à votre regard christique amplificateur (Dieu habitant la forme physique), viendra accélérer le processus de la manifestation dans la matière. Ceci est merveilleux. Mais lorsque le corps émotionnel, que nous avons déjà comparé à ce que vous nommez l’enfant intérieur, se met à bouger dans la « mauvaise direction » en créant en vous des émotions intenses que vous dites « négatives », beaucoup d’humains se déconnectent alors de leur corps afin de ne plus ressentir l’émotion en eux.

La plupart d’entre vous n’avez pas conscience de ceci, mais nous dirions que toute personne qui lira ce texte se reconnaîtra de près ou de loin avec cette description. C’est un comportement qui a été largement répandu chez les humains et nous dirions même qu’il a été valorisé par vos collectivités qui vous ont amenés à éteindre et étouffer vos émotions intenses négatives (rien n’est vraiment négatif, mais nous savons que ce terme crée une image compréhensible en vous). L’invitation actuelle est d’abord d’être conscient du comportement. Vous allez comprendre où nous souhaitons en venir.

Saviez-vous qu’il n’est pas possible d’étouffer une émotion négative ? Que vous le vouliez ou non, celle-ci existe et cherchera à s’exprimer. Cependant, lorsque les Êtres qui la ressentent deviennent dépassés par son intensité momentanée, ils ont peur de tomber dans un excès (ou un gouffre sans fond) et vont se déconnecter temporairement de l’incarnation, le temps que l’émotion se calme. Ce faisant, ils transmettent à l’enfant intérieur (au corps émotionnel) qu’ils accueillent sa présence uniquement lorsqu’il vit des émotions agréables, et que tout ce qui est « négatif » ne sera pas accueilli. Le corps émotionnel va alors libérer la charge négative, mais celle-ci viendra s’accumuler dans une sorte de « zone tampon », le temps qu’elle puisse être véritablement ressentie et libérée par l’Être incarné. Ce sont ces zones tampons qui sont à l’origine de la plupart de vos maux physiques et collectifs.

Puisque nous portons en nous des fréquences vibratoires fort élevées, notre présence à vos côtés vient en quelque sorte accélérer la libération de ces espaces tampons, ce qui vient bousculer et précipiter les libérations émotionnelles en vous. Lorsque les zones tampons ne peuvent plus retenir les charges qui leur sont conférées, particulièrement en présence de hautes fréquences vibratoires, elles les libèrent et l’Être incarné en vit alors les soubresauts. Comprenez-vous que lorsque vous vous déconnectez de l’incarnation à ce moment et n’habitez pas totalement le corps physique, surtout en présence des émotions négatives intenses, vous contournez le processus réel de guérison?

Vous allez nous dire que vous êtes pleinement présent au corps puisque vous vivez intensément la séparation, et vous aurez en partie raison. Mais en fait, moins vous êtes présent à la réalité physique et plus vous avez de la difficulté à transformer votre vie. Pour créer votre vie rêvée sur terre, il vous faut y être totalement incarné, et ceci implique que l’ensemble de ce que vous y vivez soit accueilli inconditionnellement par l’intensité de votre présence amoureuse. Vous ne pouvez transformer et guérir ce qui vous limite si vous n’y êtes pas présent.

Lorsque nous observons les humains, plusieurs d’entre eux demeurent en périphérie du corps en attendant que leur vie s’améliore. Ils vivent dans la pensée magique que le futur sera plus lumineux et attendent que la « main de Dieu » intervienne. Comme ils demeurent en périphérie du corps parce que la vie humaine leur est plus difficile, ils n’arrivent jamais à transformer véritablement leur vie et se condamnent à être victimes des autres et des situations extérieures. Comprenez-vous que tant que vous ne choisissez pas d’habiter totalement le corps physique, vous ne pouvez véritablement transformer votre vie et guérir les fragilités qui vous habitent? La première étape pour vous est de le choisir en étant d’abord conscient du comportement.

Les Êtres nous demandent souvent comment faire pour transformer concrètement leur vie. Nous vous apportons ici une clé importante pour votre incarnation, chers Frères et Sœurs incarnés. Nous savons que vous souhaitez ressentir l’intensité de qui vous êtes dans l’incarnation, tout en y développant vos pouvoirs de manifestation. Le moyen le plus concret et direct pour y parvenir est d’habiter totalement l’incarnation, d’y amener l’ensemble de votre Être, en incluant la conscience de votre Âme.

Pour habiter totalement le corps physique, il est essentiel de ressentir le chakra que vous nommez le Hara et qui est localisé à quelques centimètres en-dessous du nombril. Nous dirions que ce centre énergétique, qui vous relie directement à votre Âme (qui habite à la fois le corps physique et au-delà du corps), est le plus important de l’incarnation et le moins bien compris de tous. Nous disons « le plus important » car sans la présence à soi à partir du Hara, tous les autres centres énergétiques du corps physique ne peuvent être véritablement ressentis et équilibrés. Le Hara est le vase d’accueil qui vient soutenir l’ensemble de votre incarnation, c’est lui qui nourrit la vie dans la troisième dimension, votre vie humaine.

En ressentant intensément votre Hara, vous allez nécessairement amener la conscience de l’Âme dans l’incarnation. Dans cet état de présence à soi, il est alors impossible de demeurer en périphérie du corps physique, de ne plus y être attentif. Observez les artistes qui créent à partir de ce centre énergétique. Ils vous diront qu’ils créent à partir de leurs tripes, de leur bas-ventre, mais c’est ce centre énergétique qui est concerné. Les chanteurs ressentent intensément le Hara lorsqu’ils projettent leur voix. La présence à soi est directement reliée à la présence au Hara. C’est ce centre énergétique qui vient nourrir la vie et la créativité sur le plan terrestre. Le Cœur est certes important. Mais sans la présence au corps, il ne peut y avoir de présence au Cœur.

Pour transformer sa vie et se guérir véritablement, il faut être totalement présent à l’incarnation et ressentir pleinement tout ce qui vous y est présenté, incluant les émotions dites « négatives ». Pour être présent à l’incarnation, le moyen le plus efficace est de ressentir intensément son Hara. C’est la voie de la réelle évolution vers la Maîtrise, ce chemin que vous avez choisi d’emprunter et qui vous appelle vivement, chers Êtres humains incarnés.

Nous aimerions compléter ce message en vous mentionnant que votre Âme, qui collabore intensément avec sa présence tridimensionnelle (vous), a déposé un sceau de protection ultime sur la partie incarnée d’elle-même afin de s’assurer qu’aucune transformation réelle et durable ne puisse véritablement s’effectuer sans être d’abord totalement présent à l’incarnation. Ceci implique que pour que les guérisons concrètes s’effectuent, il faille accepter d’être totalement présent à ce que le corps émotionnel souhaite libérer. La suggestion ici n’est point de vous perdre dans un surplus d’émotivité incontrôlée, mais véritablement d’y être présent.

Saviez-vous qu’une émotion intense « négative » ne prend que quelques secondes à s’exprimer et à se transmuter lorsqu’elle est entièrement ressentie dans le corps physique? Une émotion qui perdure est presque toujours reliée au fait qu’elle est ressentie alors que la conscience n’est pas présente au corps physique, à l’incarnation.

C’est en ce sens que nous souhaitons vous mentionner que le sceau de protection que votre Âme a mis sur l’incarnation vise à assurer que vous choisissiez d’habiter totalement le corps physique pour goûter les subtilités de la vie au-delà du corps physique. Vous savez que vous êtes plus grand que votre corps. Et pourtant, vous ne vivez pas, pour le moment, cette expérience concrètement. Vous en avez un « vague souvenir ».

La présence au corps physique est la clé de votre guérison, de la transformation concrète de votre vie terrestre et de l’élévation de votre conscience vers la Super Conscience. Ce sceau de protection, qui a été mis en place par votre Âme, vise à assurer que vous ne puissiez modifier véritablement votre vie en « périphérie » du corps. Si cela était possible, aucun d’entre vous n’accepteriez d’entrer totalement dans l’incarnation, car vous choisiriez d’opérer votre corps physique comme un marionnettiste qui contrôle son jouet.

Nous pouvons observer que beaucoup d’Êtres attendent que leur vie s’améliore avant d’entrer complètement dans l’incarnation, car ils la trouvent trop souffrante. Ces Êtres entretiennent une forme de pensée magique en attendant qu’une forme extérieure à eux vienne « nettoyer » leur vie, pour ensuite choisir d’y prendre place. Ceci est une incompréhension majeure du rôle de votre présence Divine dans l’incarnation.

Chers Êtres de lumière incarnés, c’est vous qui possédez les clés de la transformation concrète de votre vie, et par extension, de ce monde. Si vous attendez que tout s’améliore avant de venir y vivre intensément, qui sera présent dans la demeure? Si ce n’est pas vous qui êtes en charge de créer votre vie à partir de votre conscience christique, quel est l’aspect de vous qui s’en charge ? Un aspect troublé, blessé, apeuré, fragilisé, inconscient ?

Soyez conscient que votre Âme ne peut apporter une réelle collaboration avec la partie d’elle-même incarnée si la conscience qui habite le corps (vous) ne choisit pas de venir complètement y habiter. Dans ce contexte, comprenez qu’elle a mis ce sceau de protection pour assurer que votre vie ne puisse véritablement se transformer en périphérie du corps, absent de la portion incarnée. Ceci inclut aussi la présence au corps émotionnel qui souhaite maintenant libérer ces charges retenues depuis si longtemps. Permettez à ce que ces mémoires s’expriment librement en étant très présent à l’incarnation. N’ayez crainte des excès du corps émotionnel car dès qu’il libère une charge émotionnelle, il s’allège considérablement et vous fait ressentir un immense élan d’énergie et une vitalité retrouvée.

En reprenant pleinement contact avec le corps physique à travers la sensation du Hara, vous allez observer que vos intentions auront un pouvoir différent dans l’incarnation. Vous aurez un réel impact sur la matière. Vous y « descendrez » davantage de vos pouvoirs de manifestation associés à l’Âme, et serez davantage relié à cet Univers.

Nous avons pris ce temps avec vous pour vous aider à mieux comprendre l’importance d’être présent à l’incarnation afin de pouvoir la transformer et la moduler selon la volonté de Dieu, du Dieu incarné que vous êtes. Ce faisant, vous ouvrirez la voie à vos pouvoirs de manifestation amplifiés et vous ouvrirez aussi la porte à la Super Conscience.

Chers Êtres incarnés, soyez doux avec vous-même et avec votre rythme d’intégration. La comparaison et la concurrence ne vous servent plus sur la voie du retour à la Super Conscience. Accueillez votre rythme d’intégration personnel et vous serez en accord avec les lois universelles.

En comprenant le sceau de protection ultime de l’Âme associé à l’importance d’habiter totalement le corps physique pour pouvoir guérir et transformer réellement votre vie, nous souhaitons vous avoir apporté une compréhension additionnelle qui vous aidera à mieux vivre l’incarnation. Si vous le souhaitez, demandez notre aide pour vous aider à amplifier la sensation du Hara et nous allons collaborer. Des exercices respiratoires orientés seront vos meilleurs moyens d’amplifier ce centre énergétique en vous.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Ici votre frère Ashtar, accompagné du Collectif de la Fraternité des Étoiles, collectif dont je fais pleinement partie.

Le Commandant Ashtar


--------------------------------------

Reçu le 12 février 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


 

Retour à la page précédente